Reel opportunities

Directeur de la photographie

Aussi connu comme : Directeur photo, DP

Quel est le rôle du directeur de la photographie ?

Le directeur de la photographie dirige les équipes de caméra et d’éclairage. Il est responsable des décisions artistiques et techniques relatives aux images capturées par la caméra.

Il se familiarise avec le scénario et travaille en étroite collaboration avec le réalisateur pour définir de la facture visuelle et de l’atmosphère du film. Il recherche ensuite des avenues pour parvenir à créer cette facture visuelle par l’entremise de l’éclairage, du cadrage et des mouvements de caméra. Il doit également prévoir ce dont il aura besoin en matière d’équipement et de personnel. Le directeur de la photographie (DP) travaille en collaboration avec d’autres équipes, comme celles du son et du réalisateur, pour coordonner les besoins de la production.

Durant la production, le DP coordonne l’équipe de tournage et travaille avec le réalisateur pour s’assurer que chaque scène est mise en place et tournée conformément à la vision d’ensemble. Il peut avoir une grande influence sur la facture visuelle et l’atmosphère du film. Pour chaque scène, le DP identifie la meilleure combinaison de caméras, de filtres et d’objectifs. Il détermine aussi les placements et les mouvements de caméra, ainsi que les éclairages les mieux adaptés à la situation.

Le directeur de la photographie est responsable de s’assurer que chaque plan correspond à la vision du réalisateur et à l’esthétique du film. Il visionne les prises avec le réalisateur et travaille en étroite collaboration avec le coloriste en postproduction. Sur les petites productions, il peut aussi parfois opérer la caméra.

Le directeur de la photographie est considéré comme l’un des principaux créatifs sur un plateau de tournage. Il s’agit d’un poste à la fois très technique et artistique, qui exige une expérience et une formation approfondies.

En quoi doit exceller le directeur de la photographie ?
  • Photographie

    Avoir l'œil pour la composition d’image et les couleurs, savoir raconter une histoire à travers un plan, comprendre les techniques de caméra et d'éclairage, puis savoir les utiliser pour susciter une réponse émotionnelle




  • Connaissance technique des caméras

    Avoir une compréhension approfondie de tous les équipements cinématographiques, des caméras, des objectifs, des moniteurs et des systèmes d’éclairage

  • Connaissances en montage

    Comprendre la méthode de travail de la postproduction, et comment les plans s'assemblent pour raconter une histoire cohérente

  • Prise de décision

    Savoir réfléchir rapidement, le plus souvent sous pression

  • Organisation

    Savoir planifier –déterminer comment les choses se feront et combien de temps cela prendra, obtenir les bons équipements et la bonne équipe, réfléchir aux considérations logistiques, artistiques et budgétaires dans un même élan

  • Communication

    S'assurer que tous les membres de l'équipe savent ce que l'on attend d'eux, travailler en étroite collaboration avec les machinistes et le chef-éclairagiste, diriger l'équipe et résoudre les conflits lors de situations pouvant parfois être stressantes

Avec qui le directeur de la photographie travaille-t-il ?

Le DP supervise et travaille en étroite collaboration avec l’équipe caméra. Celle-ci comprend les personnes suivantes : le caméraman qui, par son regard dans la caméra, devient les yeux du directeur de la photographie; le premier assistant-caméraman qui s’assure que les plans sont nets; le deuxième assistant-caméraman qui prépare l’équipement et consigne les plans; et le stagiaire caméraman qui assiste l’ensemble de l’équipe. Le DP travaille également de façon rapprochée avec le technicien en imagerie numérique dont le rôle est de s’assurer que tous les paramètres numériques des caméras sont réglés de manière à incarner la vision du DP, ainsi qu’avec l’opérateur de l’assistance vidéo, qui veille à ce que le réalisateur puisse voir ce qui est filmé.

Comment devient-on directeur de la photographie ?

Il s’agit d’un poste de haut niveau et on peut y accéder de différentes manières. Certains commencent comme caméraman stagiaire et gravissent les échelons jusqu’aux postes évoqués ci-dessus. D’autres arrivent par le biais du département de l’éclairage. L’IATSE dispose d’un excellent programme d’apprentissage qui constitue l’avenue la plus directe vers ce domaine. Vous pouvez aussi en apprendre beaucoup sur les caméras et les autres équipements utiliser sur une production cinématographique dans des programmes au collège, à l’université ou dans des programmes de formation indépendants. Voici quelques conseils supplémentaires:

Prérequis en matière d’éducation : De nombreuses écoles de cinéma proposent des cours de cinématographie qui abordent l’éclairage, la conception des plans et la manière de raconter des histoires visuelles. Vous pouvez également commencer comme assistant de premier échelon dans l’équipe caméra, apprendre sur le tas et gravir les échelons.

Travailler pour une société d’équipement : contactez une société de location de matériel comme MELS, EVS ou Technicolor). Demandez si vous pouvez devenir stagiaire ou chauffeur pour eux. Vous en apprendrez ainsi davantage sur le matériel et vous vous ferez des contacts.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.