Reel opportunities

Monteur/euse

Aussi connu comme : Monteur/se film

Que fait un/e monteur/euse ?

Le/la monteur/euse est chargé/e de « couper » et d’assembler les séquences brutes du film pour en faire un produit final cohérent. Les films ne sont généralement pas filmés dans l’ordre dans lequel l’histoire se déroule, si bien que les monteurs pourraient être amenés à travailler sur des scènes de la fin du film avant même que le début ne soit filmé.

Leur travail consiste à prendre des scènes dans un ordre qui n’est pas celui de l’histoire, à analyser chaque plan (ce qui représente parfois des centaines d’heures de tournage), et à sélectionner et assembler méticuleusement les prises qui permettront d’obtenir l’impact émotionnel et thématique souhaité d’un film.

En pré-production, les monteuses travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur pour décider de la meilleure façon de filmer le scénario. Une fois le tournage commencé, ils examinent chaque jour les rushes, vérifient les normes techniques et le sens émergent de l’histoire et de la performance, et les montent en une série de scènes. Au moment où le film se termine, les monteurs auront passé des heures à retravailler les scènes et à les couper ensemble pour créer un montage brut.

Lors de la post-production, le monteur et la réalisatrice travailleront en étroite collaboration pour affiner le montage de l’assemblage en une Version du réalisateur, qui doit être approuvée par les producteurs, jusqu’à ce qu’ils obtiennent le montage final (également connu sous le nom de « picture lock »). Ensuite, la musique et le son sont ajoutés au mixage, un processus supervisé par les monteurs.

Dans le domaine de l’animation, le processus de planification est plus laborieux car aucune séquence n’est produite sans avoir été planifiée avec précision. Dans les films d’action, les monteuses travaillent avec des séquences existantes en post-production, choisissant parmi une variété de plans. En animation, l’ensemble du film, y compris chacune de ses scènes et leur ordre, est planifié à l’avance. En fait, dans l’animation, le montage est effectué en premier.

Quelles sont les qualités d’un/e monteur/euse ?
  • La narration

    Comprendre comment utiliser les images, le rythme, la cadence et la tension pour raconter une histoire

  • Sensibilité visuelle

    Avoir un bon œil, savoir quel style correspond au genre du film

  • Utilisation de logiciels de montage

    Maîtriser des outils comme Avid Media Composer, Adobe Premier, Final Cut et Lightworks

  • Communication

    Bien travailler avec le réalisateur, et partager le processus avec les assistants monteurs et le superviseur du scénario

  • Souci du détail

    Être patient, avoir le souci du détail et un bon sens de l'organisation, souvent sous pression

Avec qui travaillent les monteur/euses?

Assistant monteur
Les assistants monteurs prennent en charge le fonctionnement quotidien de la salle de montage, laissant le monteur libre de se concentrer sur le montage du film. Leur tâche principale est de communiquer avec les autres départements, comme la production, la caméra et le son. Elles vérifient les feuilles de caméra lorsque les images arrivent et notent tout problème technique. Parfois, le monteur demande au premier assistant d’effectuer un montage.

Deuxième assistant monteur, troisième assistant monteur et assistant de montage
Les premiers assistants monteurs peuvent être aidés par plusieurs assistants, en fonction de la taille de la production. Les assistants étiquettent les fichiers et effectuent des coupes, des montages et des synchronisations sonores simples. Ils lisent les oscilloscopes et les audiomètres, les signaux TV et vidéo, connaissent les spécifications techniques des différents diffuseurs et comprennent la compression.

Monteur/euse son
Les monteurs son sont responsables de toute la post-production sonore. Elles sont le principal point de contact de la monteuse image pour tout ce qui concerne les bandes sonores de la production.

Preneur/euse de son RAD (Remplacement Automatique du Dialogue)
Les preneurs de son RAD ont une relation de travail étroite avec les monteuses d’images en raison des changements de scénario et du dialogue de remplacement avec les acteurs.

Coloriste
Les coloristes contribuent à l’ambiance et à l’aspect d’un film en définissant ses couleurs. Elles travaillent avec le réalisateur et la directrice de la photographie pour décider de la palette.

Comment puis-je devenir un/e monteur/se ?

La voie traditionnelle pour devenir monteur/se est de commencer comme assistant de production, puis de devenir assistant monteur. Il est courant de travailler en tant qu’assistant monteur dans des productions à petit budget avant de passer aux longs métrages.
Voici plus de conseils :

Niveau d’études requis : Un programme d’études en médias ou en cinéma, axé sur la post-production, est utile. L’expérience de l’utilisation de logiciels de montage est essentielle, tout comme le fait de travailler sur de petits projets pour constituer votre portfolio.

Faites un stage : Les stages sont des emplois accompagnés d’une formation, c’est donc une excellente occasion de gagner de l’argent tout en apprenant. Avant d’accepter un stage, vérifiez ce que vous allez apprendre auprès de votre employeur potentiel et de l’établissement d’enseignement supérieur, afin d’être sûr qu’il vous permettra d’acquérir les compétences que vous recherchez.

Faites du montage : Réalisez des vidéos. Créez une chaîne YouTube pour montrer votre travail.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.