Reel opportunities

Sous-titreur/euse

Aussi connu comme : Traducteur/rice

Quel est le rôle du/de la sous-titreur/euse ?

Les sous-titreurs permettent au public du monde entier et aux sourds et malentendants d’apprécier les films. Ils traduisent tous les dialogues, la musique et les effets sonores d’un film en texte qui apparaît à l’écran, soit dans la langue originale, soit dans une langue étrangère.

Après avoir regardé et écouté attentivement le film au complet, elles rédigent des sous-titres avec des codes temporels précis qui décrivent la musique et les effets sonores ainsi que les dialogues et les voix off. Les sous-titres doivent être correctement ponctués et orthographiés et doivent rester à l’écran suffisamment longtemps pour pouvoir les lire facilement. Les traductrices/sous-titreuses traduisent les dialogues et rédigent les sous-titres dans la langue destinée à un public en particulier.

Une fois qu’ils ont fini cette étape, ils vérifient que toute l’orthographe est correcte et que les sous-titres ne cachent pas les visages des personnages. Par la suite, les fichiers sont envoyés à l’équipe de post-production (qui transfère la bande sonore finale sur le film dans tous les différents formats). Le film peut ensuite être distribué aux salles de cinéma qui proposent des séances sous-titrées ou aux salles de cinéma à l’international.

Les sous-titreuses sont généralement embauchées par des compagnies de post-production spécialisées, mais travaillent parfois en tant que pigiste.

Quels sont les points forts du/de la sous-titreur/euse ?
  • Grammaire

    Bonne orthographe, ponctuation et utiliser correctement la grammaire

  • Langues

    Traduire le dialogue dans la langue requise et tenir compte du contexte (pour les traducteurs/sous-titreurs)

  • Être conscient de l’espace dans l’écran

    Comprendre comment les sous-titres apparaissent sur l’écran et leur impact sur le visionnage

  • Souci du détail

    Travailler minutieusement avec du texte et des codes temporels dans des délais serrés

  • Intérêt pour les publics sourds

    S’intéresser aux expériences des sourds et malentendants

  • Connaissance de logiciel

    Être capable d’utiliser un logiciel de sous-titrage

Comment devenir un/e sous-titreur/euse ?

De nombreuses compagnies de post-production qui proposent des services de sous-titrage offrent elles-mêmes des formations aux sous-titreuses. Si vous souhaitez devenir sous-titreuse, mettez en pratique vos compétences linguistiques et conservez un portfolio avec des échantillons d’écriture. Vous pouvez contacter des compagnies de post-production et vous renseigner.

Exigences scolaires : Des cours en post-production cinématographique, des cours linguistiques et des cours sur les logiciels de transcription et de sous-titrage pourraient vous être utiles.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.